Présentation


Les grandes lignes

La Transformerie est une association qui encourage le ré-emploi et la réutilisation d’objets plutôt qu’ils soient jetés. Ces structures fleurissent en France aux abords des déchèteries et sont plus communément appelés Recycleries ou Ressourceries.
Le principe est simple, l’association collecte les objets dont les propriétaires souhaitent se séparer. Ils sont triés par des bénévoles et revendus à bas prix dans la boutique éco-solidaire de l’association.


Les recettes financent les charges de fonctionnement (loyer, électricité, un poste salarié…) et les projets mis en place par l’association (construction d’un atelier de réparation, prêt gratuit de matériel aux associations locales, événements…).



L’histoire de l’association

L’association est encore toute jeune, elle a été créée en février 2018 par un groupe d’amis sensibles à l’environnement, et témoins de ce qui était jeté en déchèteries en bon état. L’idée était de proposer une alternative locale aux personnes souhaitant se débarrasser d’encombrants encore utilisables. Un des autres objectifs était de pouvoir transformer les objets usagés pour leur donner une seconde vie (nouvel esthétique, nouvelle fonction…), d’où le nom « Transformerie »

La première année a été ponctuée d’événements de sensibilisation sous forme de trocs, d’un concours d’upcycling, de repas anti-gaspillage… Lors des trocs, les habitants venaient échanger un nombre d’objets contre d’autres (sans notion de valeur monétaire). Le projet d’un bâtiment pour installer une recyclerie prenait forme face à l’engouement des participants et des nouveaux bénévoles.



Fin 2018, les collectivités locales donnent un coup de pouce financier au projet qui nous permettra de se lancer dés 2019 dans la location d’un hangar à Laissac Sévérac l’Église. Après quelques semaines d’aménagement, La Transformerie est inaugurée mi-avril 2019.

Le tri des dépôts nombreux s’organise grâce à une trentaine de bénévoles qui se relaient chaque samedi. L’été est ponctué de concerts et d’une expo où les laissagais répondent présents. A l’automne la fête de la Récup’ accueille plus de 400 visiteurs. L’année est passée très vite et ne nous a pas laissé le temps de se pencher sur la transformation d’objets.


2020, l’équipe a pris ses repères, s’est agrandie, il est temps d’écrire le projet associatif. Après un an passé dans le local, la problématique climatique se fait ressentir pour bricoler en hiver ou en été (très froid, trop chaud). On décide donc de construire un atelier afin de pouvoir transformer, mettre en place des repair cafés et des ateliers d’échanges de savoir-faire dans un espace isolé. On peut compter sur des bénévoles du métier pour la construction.

Le lieu prenant de l’importance et les tâches administratives ou de coordination aussi, l’association envisage la création d’un poste salarié dés le mois de février. Entre temps la crise sanitaire met en stand-by les différents projets. L’été arrive, les nocturnes musicales sont maintenues avec les protocoles COVID-19. Nous embauchons Maëlle Tallec comme salariée (ancienne présidente) en juillet 2020.